Referat - Vegetarien ou non vegetarien

Categorie
Referate Franceza
Data adaugarii
acum 12 ani
Afisari
1705
Etichete
vegetarien, non, vegetarien
Descarcari
348
Nota
9 / 10 - 1 vot

I. INTRODUCTION
Pourquoi ce sujet ? Il me semblait intérèssant de savoir que pensent les végétariens de nous, les omnivores et quels sont leurs arguments pour nous convaincre à un régime végétarien.
D’autre part c’est intéressant de connaître par quels arguments les végétariens ont convaincu tant de Français , peuple connu dans le monde comme gourmand.
Ce dossier contient des données concernant l’alimentation des Français, leur façon, de se nourrir et, bien sûr les avantages d’une alimentation végétarienne.Il y a plusieurs catégories de végétariens et aussi des semi- végétariens qui consomment une game limité d’aliments et peu succédanés de la viande.
Les végétariens nous donneront leurs arguments, qui sont assez nombrex : d’ordre éthique, écologique et humanitaire. Mais l’argument le plus convaincant c’est celui de la santé.
Le végétarisme a diminué les risques d’hypertension de maladies cardio-vasculaires, de diabète etc.
De plus en plus des Français se déclarent maintenant végétariens en reconnaissant les effets bénéfiques du végétarisme.
Les végétariens sont plus actifs, conservent un poids santé, s’abstinent de tabac, des boissons alcoolisées, des droques, autant d’effets bénéfiques sur la santé.
En général tout le monde est d’accord que l’alimentation est déterminante dans certaines maladies. Les recherches ont montré que l’homme peut rester en pleine forme un an ou plus avec une alimentation de pommes des terre et de graisse, et six mois ou plus avec une alimentation d’orge et de graisse.
Beaucoup de Français sont convaincu que l’alimentation végétarienne garde leur santé.
II LES FRANÇAIS ET LA CUISINE
II.1.L’alimentation des Français
La cuisine est, pour la grande majorité des Français, une forme de raffinement. La gastronomie française considérée comme une science ou un art par ses adeptes, a conquis, grâce à des maîtres comme Beauvillier Carême, Escoffier, une renommée mondiale.
La part du budget consacrée à la nourriture est en baisse régulière depuis plus de 30 ans. Cela ne signifie pas que les dépenses d’alimentation ont diminué en valeur absolue.
67% des Français déjeunent chez eux en semaine en général, 30% sur leur lieu de travail et 3% ne déjeunent pas.
Le temps moyen consacré aux repas est de 17% minutes pour le petit déjeuner, 33% minutes pour le déjeuner et 38 minutes pour le dîner.
50% estiment avoir une appétit moyen, 19% un gros appétit,10% un petit appétit, 21% un appétit variable.
26% évitent en général les repas trop copieux, 22% font systématiquement attention à ce qu’ils mangent, 22% se permettent quelques excès mais compensent par la suite, 22% font des repas importants sans se restreindre, 10% mangent peu habituellement.
Un pourcentage de 79% accordent à l’alimentation une place importante, 21% non, 80% estiment que leur alimentation est harmonieuse, 20% non et 46% ont changé leurs habitudes alimentaires au cours de cinq dernières années, 54% non.
C’est pourquoi le budget consacré à la nourriture est en baisse chez les Français.
II. 2. La façon de se nourrir
Les Français mangent moins à chaque repas, mais plus souvent dans la journée. Ils tendent à se limiter à un plat principal éventuellement complété d’un fromage ou d’un dessert.
23% des Français déjeunent le plus souvent hors de leur domicile. Le nombre moyen de repas pris à l’extérieur, à midi et le soir est passé de 2 à presque 3 par personne et par semaine.
Le repas de midi obéit aux mêmes contraintes de temps , mais il est plus consistant.
61% des Français disent préférer, lorsqu’ils ont le temps, un repas complet : plat, fromage, dessert (10 % seulement prèfèrent une assiette de fromage ou de salade, 9 % un plat unique de type choucroute ou couscous, 8% un plateau télévision, 3% un plate cuisiné surgelé.)
Les ouvriers et les paysans consomment davantage certains aliments d’image populaire (pain, pomme de terre, pâtes, vin ordinaire, etc) tandis que les produits “de luxe” (crustacés, pâtisserie, confiserie, vins, plats préparés, produits surgelés) restent principalement consommés par les catégories les plus aisées.
Le ketchup, les céréales du petit déjeuner, l’eau minérale, le vin ou la bière sont des produits dont la consommation dèborde largement les frontières d’origine.
En vingt ans, les Français ont progressivement délaissé les produits énérgétiqus de base (pain, pomme de perre, sucre, graisse) au profit de produits plus élaborés, mieux équilibrés sur le plan diététique et nécessitant moins de préparation.<...


  • Referate asemanatoare

Copyright © Toate drepturile rezervare. 2008 - 2021 - Referatele.org